Le parfum de Patrick SUSKIND

Publié le par dido

J'ai terminé ce livre le mois dernier non je l'ai dévoré. Ce terme est plus approprié pour un roman aussi prenant et envoûtant. On ne lit pas ce roman, on le sent page après page. J'ai regarder le film la semaine dernière. Un seul mot me vient à l'esprit : Magnifique. C'est certainement l'un des rares films fidèles à son roman. Je vous conseille vivement de lire d'abord le livre et ensuite de regarder le film mais surtout faire les 2. Vous ne serrez pas déçus.



Résumé : " Le bâtard qui voit le jour dans le quartier le plus nauséabond de Paris s'appellera Grenouille, étrange nom guttural dont Gaillard (sa nourrice) et Grimal (le tanneur qui l'emploie à des tâches répugnantes) se font les échos, comme si la marginalité appelait forcément la marginalité. C'est donc dans la fange parisienne du XVIIIe que Grenouille, né sans parents ni amour, sans racines ni odeur, mène une vie de nomadisme olfactif, volant les odeurs, les imaginant, les recréant pour les infuser au monde entier. Sans distinction hiérarchique, il se pénètre de la moindre senteur, tout d'abord frénétiquement, puis avec méthode, pour finalement se livrer à un projet démiurgique et vampirique. Dans ce voyage jusqu'aux confins de l'imagination à la fois poétique et morbide, Süskind nous entraîne sans repos à la suite de son héros monstrueux, véritable buvard des essences dont l'ultime expérience revêt presque un caractère généreux et mystique."


Bonne lecture et bon film !

Publié dans Romans

Commenter cet article